Master Brand

Quatre façons de protéger votre chien contre les tiques

Partagez sur
Intro Text
Si vous souhaitez épargner votre chien des tiques, il est important de rester vigilant et de le protéger tout au long de l'année. Les quatre étapes ci-dessous vous expliquent comment protéger votre chien contre les tiques.

Content
Photo d’un labrador jaune dans des herbes hautes

1. Choisissez un traitement contre les tiques pour votre chien

L'étape la plus importante de la lutte contre les tiques est la prévention. Utilisez un traitement préventif efficace contre les tiques tout au long de l'année. Choisissez un produit tel que le collier anti-tiques Seresto® ou Advantix® Dog, qui repoussent et tuent les tiques avant qu'elles ne soivent mordre votre chien. Ces produits contribuent ainsi à prévenir les maladies transmises par les tiques.

Les avantages et les inconvénients des différents types de produit vous sont expliqués ci-dessous :

Collier anti-tiques Seresto Dog

Avantages :

  • Agit pendant plusieurs mois
  • Résiste à l'eau et aux intempéries1
  • Il n'est pas nécessaire que les tiques mordent votre animal de compagnie pour être tuées
  • Protège aussi contre les puces

Inconvénients :

  • Certains chiens ne sont pas habitués à porter un collier. Par conséquent, assurez-vous que le collier est bien ajusté et, durant les premières semaines, contrôlez si votre chien ne manifeste pas de signes de gêne.

Traitement topique

Avantages:

  • Avec Advantix Dog, il n'est pas nécessaire que les puces ou les tiques mordent votre animal de compagnie pour être tuées
  • Agit rapidement

Inconvénients: 

  • Vous ne devez pas oublier de ré-appliquer le traitement régulièrement.

Quel que soit le traitement que vous choisissez contre les tiques, il est important de déterminer s'il est préférable de l'utiliser durant toute l'année, en fonction de votre cadre de vie, afin de protéger votre chien sur le long terme.

2. Vérifiez régulièrement la présence de tiques sur votre chien

Tous les chiens doivent être examinés régulièrement afin de vérifier la présence de tiques, surtout s'ils aiment fureter dans les hautes herbes ou les buissons. Soyez particulièrement attentif à la gorge et au cou (surtout sous le collier), mais aussi à la tête, aux oreilles, au bout des pattes et aux espaces entre les doigts. Vous trouverez ici un plan par étapes complet pour repérer les tiques sur votre animal de compagnie.  

N'oubliez pas que les morsures de tique sont difficiles à voir une fois que la tique gorgée de sang est tombée de votre chien. Souvent, ces morsures ne démangent pas. Donc, à moins que vous ne voyez la tique, vous ne saurez probablement pas que votre chien a été mordu. Toutefois, si vous examinez votre chien tous les jours, vous augmentez vos chances de trouver une tique avant qu'elle ne se détache. 

3. Sachez où les tiques se cachent

L'endroit où les tiques sont le plus présentes dépend de leur espèce. Les hôtes naturels des tiques les plus courantes (tique du mouton) sont les animaux vivant à l'état sauvage, tels que les rats, les lapins et les cerfs. Les herbes hautes, les bois et les dunes sont des environnements idéaux pour ces tiques. Vous les trouverez aussi dans les parcs, les jardins, les aires de jeux pour chiens et les chenils.

4. Faites en sorte que votre jardin ne soit pas attrayant pour les tiques

Recherchez les endroits où les tiques peuvent se cacher dans votre jardin. Les buissons denses et les herbes hautes sont des endroits de prédilection pour les tiques. Par conséquent, tondez, désherbez ou taillez. Prévenir l'infestation de tiques dans votre jardin est important pour votre chien et pour votre famille. 

  • 1Le produit vétérinaire résiste à l'eau ; il continue d'agir même si l'animal est mouillé. Il convient toutefois d’éviter une exposition intense et prolongée à l’eau, ainsi qu’un shampouinage intensif, car la durée d’action du produit pourrait s’en trouver réduite. Des études ont montré qu’une immersion dans l’eau ou un shampoing mensuel ne raccourcit pas de manière significative la durée d’efficacité de 8 mois contre les tiques, après relargage des substances actives sur le pelage, tandis que l’efficacité contre les puces diminue progressivement à partir du cinquième mois.
tags
Partagez sur