Master Brand

Pourquoi mon chat ronronne-t-il ? Quatre raisons

Partagez sur
Intro Text
Beaucoup de chatons et de chats ronronnent. La signification et la raison du ronronnement sont toutefois beaucoup plus complexes que ce que vous pourriez imaginer. Si vous savez pourquoi votre chat ronronne, vous pourrez mieux le comprendre et votre lien n'en sera que plus fort.

Content
Photo d’un garçon qui gratte un chat sous le menton

Les chats sont plutôt bavards. Ils miaulent, font des trilles, sifflent, grognent, pleurent et crient. Mais le ronronnement d'un chat est probablement le son le plus mystérieux et le plus ensorcelant de tous. Ce son unique et, il faut le dire, étrange possède un effet relaxant, presque hypnotique. Mais que veut nous dire un chat lorsqu'il ronronne ?

Pourquoi les chats ronronnent-ils ?

Le ronronnement du chat peut avoir différentes significations. Nous vous expliquons ci-dessous les quatre raisons possibles pour lesquelles un chat peut ronronner.

1. Votre chat peut ronronner parce qu'il est content

Cette raison est probablement la plus évidente lorsqu'il est couché bien au chaud sur vos genoux. Un chat qui ronronne est tout simplement très heureux.

2. Votre chat peut ronronner pour se calmer

Les chats ronronnent lorsqu'ils sont détendus. Pourtant, les experts pensent que le ronronnement d'un chat peut également signifier que l'animal est stressé ou souffre. Par exemple lorsqu'il va chez le vétérinaire. Les femelles ronronnent même lorsqu'elles mettent bas.

Les chats ronronnent pour se calmer. Votre chat ne ronronne donc pas uniquement lorsqu'il est confortablement installé sur vos genoux, mais aussi lorsqu'il se trouve dans une situation stressante ou qu'il a mal. Les vibrations à basse fréquence l'aident à maîtriser sa respiration et à se détendre.

3. Le ronronnement favorise la guérison

Le ronronnement ne fait pas qu'apaiser votre chat. Il se pourrait en effet qu'il puisse participer à la guérison des plaies ainsi qu'au rétablissement et à la croissance des muscles. Le ronronnement du chat peut même être une forme d'analgésie. Ce phénomène peut expliquer pourquoi les chats blessés ou malades consacrent leur précieuse énergie à ronronner. 

4. Un « ronronnement suppliant » permet au chat d'obtenir ce qu'il veut

Le ronronnement peut aussi servir votre chat d'une manière plus directe. Les scientifiques ont attribué le nom de « ronronnement suppliant » à une manière particulière qu'a le chat de ronronner et qu'il n'utilise que lorsqu'il veut obtenir quelque chose. Il peut s'agir d'attention ou de nourriture.

Le « ronronnement suppliant » se situe quelque part entre le miaulement et le ronronnement. Sa fréquence ressemble au son d'un bébé qui pleure. Un son auquel nous, humains, réagissons précisément de manière instinctive...

Le ronronnement d'un chat peut être bénéfique pour les humains

Le ronronnement d'un chat peut aussi avoir des avantages pour les humains. Une étude de longue durée menée par l'Université du Minnesota1  a montré que les propriétaires d'un chat décèdent moins souvent d'une maladie cardiovasculaire que les personnes qui n'ont pas de chat. Il a été suggéré que l'exposition au ronronnement pourrait en être la raison. 

Mon chat ne ronronne pas – que faire ?

Tous les chats ronronnent d'une certaine façon et à une intensité différente. Certains chats ronronnent presque en silence. La seule façon de déterminer si votre chat ronronne est de toucher son cou et de sentir s'il vibre. Certains chats semblent toutefois ne pas ronronner du tout. Le problème peut se situer au niveau de leurs cordes vocales. Mais si ce n'est pas le cas, la science ne peut pour l'instant apporter aucune réponse à cette absence de ronronnement. Les chats domestiques ronronnent davantage que les chats sauvages.

Les chats sauvages sont en effet moins bavards que les chats domestiques. Souvent, ils miaulent et ronronnent quand ils sont jeunes, mais cessent une fois qu'ils sont adultes. La raison en est peut-être que les chats domestiques ont développé leur bavardage afin de mieux communiquer avec les humains. Un chat qui ronronne peut convaincre les humains de le caresser ou de lui donner une friandise, tandis qu'un chat qui miaule sera probablement plus vite nourri qu'un congénère plus réservé.

  • 1Cat ownership and the Risk of Fatal Cardiovascular Diseases. Results from the Second National Health and Nutrition Examination Study Mortality Follow-up Study. Adnan I Qureshi, MD, Muhammad Zeeshan Memon, MD, Gabriela Vazquez, PhD, MS, and M Fareed K Suri, MD
Partagez sur