Master Brand

L’évolution du chiot : de l’ovule au chiot de 12  semaines

Partagez sur
Intro Text
Découvrez l’incroyable évolution du chiot dans le ventre de sa mère et les grands changements qui s’opèrent dans les premières semaines de sa vie.

La période de gestation des chiens dure environ 9 semaines, au cours desquelles se produit une folle transformation. Découvrez l’extraordinaire voyage d’un chiot, depuis le ventre de sa mère jusqu’à ses premiers pas dans le vaste monde.
Content
Échographie d’un fœtus de chien in utero


Avant la naissance
Semaines 1-2 : de l’ovule au fœtus

Coucou ! Aujourd’hui, mon ovule a été fertilisé dans la trompe de Fallope, je peux donc commencer mon grand voyage. Je me dirige donc vers l’utérus en compagnie de mes futurs frères et sœurs. Là, nous nous répartissons de façon à ce qu’aucun d’entre nous ne se retrouve tout seul, et nous nous nichons bien serrés contre la douce paroi utérine. Je passe alors de 4 à 64 cellules, et je vois tout de suite apparaître ma tête et ma colonne vertébrale ! 

Échographie d’un fœtus de chien de 4 semaines in utero


Semaines 3-4 : aussi gros qu’une noisette ! 

Au 19e jour, je me tapis encore un peu plus près de la paroi utérine. Cela peut rendre ma maman un peu malade, mais cela ne dure pas longtemps. Au cours de la 4e semaine, ma tête grossit et mes yeux et mes premières vertèbres dorsales apparaissent. J’évolue très vite maintenant : j’ai déjà presque triplé de taille. Je mesure 15 mm, la taille d’une belle noisette, et mes organes se forment. Si les maîtres de ma maman veulent nous voir pour la première fois, le vétérinaire peut faire une échographie. 

Échographie d’un fœtus de chien de 6 semaines in utero


Semaines 5-6 : je suis un mâle ! 

Je commence à ressembler de plus en plus à un chiot. J’ai des doigts, des griffes et des vibrisses, et mon pelage arbore déjà sa couleur définitive. Mes organes étant aussi parfaitement formés, je suis en mesure de subvenir à mes besoins. Ce n’est pas facile pour ma maman, elle a pris du poids et nous nous en donnons à cœur joie dans notre piscine privée. Mais le plus palpitant, c’est que nous savons maintenant si nous sommes des mâles ou des femelles. Et devinez quoi ? Je suis un mâle ! Et j’ai de la chance, je me suis réservé la meilleure place dans l’utérus. Comme je suis au milieu, où je reçois le plus à manger, je suis le plus costaud de tous. Au terme de la 5e semaine, je mesure 45 mm et je pèse environ 6 g.

Échographie d’un fœtus de chien de 8 semaines in utero


Semaines 7-9 : en route vers la sortie

Les maîtres de ma maman peuvent désormais très bien me voir à l’échographie, car mon squelette est parfaitement formé. Ils peuvent aussi me sentir quand je donne des coups de patte. Ma maman n’a presque plus de poils sur le ventre pour que je puisse facilement trouver où me nourrir lorsque je viendrai au monde. Les dernières semaines sont assez pénibles pour elle, mais patience, nous serons bientôt là ! Je consacre toute mon énergie à grandir, grandir et grandir encore. Ma maman a bien du mal à se nourrir, car nous prenons vraiment beaucoup de place. Il lui faut une alimentation plus concentrée. À partir du 57e jour (début de la semaine 9), je peux naître en toute sécurité, même si la plupart des chiots naissent entre le 60e et le 63e jour. Combien je suis impatient de pouvoir jouer à l’air libre ! 

Photo d’un chiot âgé de 1 semaine


Après la naissance 
De nouveau-né à 2 semaines : je dors et je grandis !

Bonjour tout le monde ! Bon, je ne vois encore rien, et je n’entends rien non plus... Au cours des deux premières semaines de notre vie, mes frères et sœurs et moi sommes aveugles, sourds et édentés, et nous sommes incapables de réguler la température de notre corps. Nous nous blottissons contre notre maman et les uns contre les autres pour avoir chaud. C’est pour cela que nous formons toujours tous ensemble en un gros tas bien confortable. 

Après m’être employé à grandir au cours de ces dernières semaines, je passe maintenant 90 % de mon temps à dormir ! Je consacre toute mon énergie à grandir et à me renforcer. En 10 jours, mon poids a déjà doublé. 

Je ne tiens pas encore vraiment sur mes pattes, mais j’arrive à ramper à l’aide de mes pattes avant. 

Photo d’un chiot âgé de 4 semaines

De 2 à 4 semaines : je vois, j’entends, je marche ! Et je m’exprime !

De nombreux changements se sont produits au cours de ma 2e semaine de vie : mes yeux et mes oreilles se sont ouverts, ce qui donne un tout autre aspect au monde qui m’entoure. Ma maman est aussi jolie que je l’avais imaginé, tout comme mes adorables frères et sœurs. Nous commençons tous à communiquer par de petits jappements, gémissements et aboiements. Au cours de la 3e semaine, j’ai fait mes tout premiers pas. Que c’est excitant ! Même si c’est encore un peu chancelant... 

C’est une période de développement physique et sensoriel intense pour nous. Nous commençons à jouer ensemble et essayons même de chiper de la nourriture dans l’écuelle de notre maman. On ose, hein ? En plus, je deviens tout doucement propre et lorsque je dois faire mes besoins, je m’éloigne de l’endroit où nous dormons.

Photo d'un chiot âgé de 10 semaines avec deux enfants

De 4 à 12 semaines : je me sociabilise !

Il paraît que la période comprise entre la 3e et la 10e semaine est importante pour la socialisation. Cela signifie que je vais tisser des liens dont je me souviendrai toute ma vie ! 

Le lait de ma maman commence à se tarir après quatre semaines environ et je mange désormais beaucoup plus d’aliments solides. Je suis désormais âgé de six semaines et j’ai toutes mes dents de lait, ce qui m’aide vraiment à m’alimenter.

Entre la 6e et la 8e semaine, je vis une période très importante où je vais devoir apprendre à accepter les autres comme faisant partie de ma famille. Le fait de rester avec ma maman et mes frères et sœurs m’aide à apprendre toutes sortes de choses utiles, comme comprendre qu’il est interdit de mordre, comment réagir à une communication normale avec d’autres chiens, ainsi que ma place dans la société canine. 

À huit semaines, je suis prêt à rencontrer mes nouveaux maîtres et à déménager dans la maison qui sera la mienne. Je trépigne d’impatience ! 

À dix semaines, j’ai encore un peu peur de faire de nouvelles connaissances. Il paraît que c’est normal entre 8 et 15 semaines. Heureusement, mes maîtres se montrent prudents pendant cette période. 

Vous venez d’accueillir un chiot ? Mais comment allez-vous l’appeler ? Découvrez nos conseils pour donner un nom à votre chien. 

tags
Partagez sur